Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

une baleine au port

Publié le par Dominique GROS

Etonnante prise pour un pêcheur d'Omonville-la-Rogue, près de Cherbourg! En effet, dimanche 15 février, alors qu'il était en mer non loin du rivage, un jeune pêcheur à eu la surprise de trouver dans son filet un... baleineau. L'homme a tout d'abord eu quelques frayeurs en tentant vainement de relever son matériel. Le petit chalutier n'avançait plus et faisait même quelques "ronds dans l'eau". Ne perdant pas son sang froid, il a tout de même réussi à tirer l'animal jusqu'à son bateau : une jeune baleine à bosse de 8,5m et d'un poids de 8 tonnes. Malheureusement morte !
Ne sachant que faire de sa prise, le pêcheur a décidé de la ramener au port. Une sage initiative qui a permis à de nombreux touristes (les vacances venaient de débuter) de voir de très près le mythique mammifère. 


Le lendemain, une équipe de scientifiques du centre des mammifères marins de La Rochelle se rendaient sur place pour procéder à une autopsie en plein air, naturellement, et face à un public intrigué. Celle-ci permettra, sans doute, de définir les causes réelles de ce décès: pollution marine, parasitose...
Même si cela est très rare, ce n'est pas la première fois qu'une baleine est aperçue dans les parages: En effet, en juillet 2005 une baleine à bosse a été vue par un plaisancier dans la zone des Casquets ( nord ouest d'Aurigny) ; en juillet 2006, une autre exécutait quelques sauts, face au port d'Omonville-la-Rogue, histoire sans doute d'égayer le paysage. Enfin, en janvier 2007, des membres de la SNSM ont observé deux de ces mammifères, à proximité de Saint-vaast-la Hougue.


A l'âge adulte, les baleines à bosse peuvent atteindre 14 mètres et un poids de 25 tonnes. Elles passent la belle saison dans les eaux des pôles. Ensuite, elles filent pour se reproduire dans les mers chaudes, accomplissant, ainsi, un périple de près de 10 000 km. Ainsi est-il normal que certaines se retrouvent devant les côtes de la Manche pour atteindre ensuite l'Atlantique.
La baleine à bosse, menacée dans les années soixante dix, du fait d'une sur pêche semble aujourd'hui sur le chemin de la rédemption.




texte et photos: © Dominique GROS




Commenter cet article

Michele 22/02/2009 12:14

Merçi pour votre blog particulièrement interessant.Autant j'apprècie la photo des chamois pleine de vie gambadant dans la neige autant les photos du baleineau m'attriste.Dame Nature n'est pas toujours tendre avec ses sujets!!!!!!

Lulu 21/02/2009 10:53

Je suis contente de savoir qu'il y a encore des baleines. Ce serait bien que tous les gens au courant de cette sorte d'événement "nature" te confient  leurs informations pour que tu les traites dans ton blog. J'ai donc hate de lire tes prochains articles sur la nature et les animaux.bon vent à ton blog tout neuf. en espérant qu'il se développe rapidement.LULU