Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Dans le vent du siècle

L'aventure a commencé pour moi, un peu comme pour un explorateur à l'entrée de la forêt vierge. Equeurdreville-Hainneville, je connaissais cette part de l'agglomération cherbourgeoise, mais seulement comme un touriste qui ne s'arrête que sur les points de vue éculés. Restait à en dessiner les contours, à en trouver les traces significatives.
Alors j'ai pénétré dans cette géographie intime d'une microsociété,
dont la dernière génération, malheureusement, semble trop souvent avoir perdu les liens historiques. J'ai rencontré une bonne centaine de personnes : des anciens et des autres. Ils m'ont raconté leur Equeurdreville ou leur Hainneville, avec toujours à fleur d'esprit, ces sentiments qui portent, au fil des ans, une mémoire qui s'éteindra avec eux. Avec des documents subrepticement exhumés, souvent incomplets, j'ai recoupé leurs dires. Il a fallu aussi mettre parfois des mots sur des photos tellement riches derrière leurs silences. Pendant huit mois, j'ai plongé dans cette histoire locale, reflet de celle de la France au coursdu vingtième siècle. J'y ai retrouvé tous les grands événements: la séparation de l'Eglise et de l'Etat, la naissance du Parti Socialiste, la Première Guerre mondiale, le développement des technologies avec l'arrivée de l'eau et de l'électricité,du téléphone... La Seconde Guerre mondiale et enfin la Reconstruction, avec l'ère bénie des Trente glorieuses, l'arrivée du nucléaire, la fusion d'Equeurdreville et d'Hainneville pour assister à un développement urbain sans précédent.Mais surtout, j'ai cheminé avec des hommes aux enthousiasmes humanistes émouvants. Cléricaux ou anticléricaux, ils m'ont troublé par la sincérité de leurs idéaux.Je les ai regardés jeter les bases socio-économiques de la société actuelle.
Et puis le temps m'a conduit jusqu'aux portes des années noires.
La dernière guerre, avec un formidable tissu de Résistants.
À chaque fois bouleversé un peu plus, j'en ai accompagné quelques-uns jusqu'au bout de leur funeste aventure. Magistrales leçons de vie et d'engagement que nous ont légué ces « gosses » d'à peine vingt ans! On ne sort pas indemne d'une exploration semblable.
J'ai partagé la vie d'une collectivité comme celle d'une amie, en vivant ses espoirs, ses souffrances, ses drames et ses succès. Aujourd'hui, chaque pierre de cette commune qui est devenue la mienne, me parle, m'interpelle. Je voudrais que cet ouvrage apporte à ses lecteurs autant de joie que j'en ai eu à le concevoir.
Dominique GROS
Editions Isoète