Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un reportage sur "J'attends l'aube aux yeux gris".

Publié le

Voir les commentaires

J'attends l'aube aux yeux gris. Tome 1 Margaine La Résistance dans le Jura

Publié le

 

Voir les commentaires

Des mots, des mails, des lecteurs

Publié le

  … Et cet amour inouï pour sa Delphine, ô combien partagé, qui, jusqu’au bout illumine et transcende la vie de ces deux êtres…Tu répares une profonde injustice. Comment a-t-on pu laisser tomber dans l’oubli ce Pergaud si captivant ?

Idée  de génie que de raconter cette histoire par la voix de Delphine ! Cela donne au récit une tension et une chaleur à la mesure de la passion qui les lie. C’est un livre très réussi, prenant de bout en bout…

Gilles Perrault Écrivain

Ton « Pergaud » est remarquable. Bien meilleur que la production de gens royalement édités. C’est vraiment très bon et dès le début j’y retrouve aussi, non sans effroi, des choses vécues aussi par ton serviteur.

Jacques Rouil écrivain journaliste

J'ai fini ton œuvre, Histoire d'un amour ou Le roman de Pergaud, et tu m'as ravi. Très émouvant, superbement écrit. Un amour absolu débarrassé de tout le superfétatoire. Quand l'horreur de la guerre exacerbe les sentiments... Bravo jeune homme !

Bruno Moutard, enseignant écrivain.

J'ai lu en quelques heures la moitié de "Histoire d'un amour - Le roman de Pergaud" de Dominique Gros. Un roman bouleversant, tendre, profondément humain. Une véritable petite pépite.

 Isabelle Lorédan écrivaine blogueuse https://lecturepassion.wordpress.com/2015/08/03/histoire-dun-amour-le-roman-de-pergaud-dominique-gros/

Toutes mes félicitations pour "Histoire d'un amour"! Il m'a passionnée et bien sûr, j'en lirai des extraits le 24 juillet lors de nos Lectures communes dans les jardins. Le problème, c'est que j'ai coché énormément de pages, donc je devrai me limiter. Je vous donnerai le programme et horaires de lectures dès que nous serons au point et si vous pouviez venir nous parler de votre livre,nous en serions très honorés ! Et le vendre, c'est possible aussi !! Encore bravo, j'ai adoré ! A bientôt !

Marie-No Bretin-Fargette, enseignante

C'est avec plaisir que j'ai lu ton roman sur Louis Pergaud, un écrivain que je ne connaissais pas, si ce n'est La guerre des boutons, et que j'ai très envie de connaître maintenant.

Tu rends vraiment palpable le contexte historique et géographique de la France de ce début de siècle, et ton choix de faire parler Delphine dans ce style si lyrique ajoute beaucoup d'émotion et de poésie à ton roman... qui est un véritable "chant d'amour à Pergaud"!

Françoise Levast, enseignante

 Dominique, je suis en train  de lire ton livre.. Je me régale. Belle écriture et plein d’émotions…

Catherine Rinaldo

"Je viens de terminer la lecture de votre roman.

Je suis ravie d'avoir découvert cet auteur. Et leur amour aussi court et intense que la vie de Louis.

J'ai été très émue par leur histoire, leur humanité et leur simplicité.

J'y mettrai le "coup de cœur" du libraire qu'il mérite!

Bien cordialement

Amélie MOULIN

J'ai lu Histoire d'un amour: trop beau! trop triste! J'ai bien aimé l’écriture et le changement de narration.

Lucile, Lyon

 

Merci pour ton superbe roman que j'ai eu vraiment beaucoup de plaisir à lire et je le relirai car je suis sûr de n'avoir pas été au bout de cette vie ou plutôt ces vies si riches.

Michel Lebonnois

J'ai aussi terminé ton livre ce matin. C'était une lecture agréable et j'ai beaucoup aimé les choix de narration que tu as faits.

Je te souhaite tout le succès que ce livre mérite.

Richard Menant , Photographe

Merci pour  ton très beau livre hommage à Louis Pergaud et  merci  de m'avoir fait découvrir cet auteur dont je ne connaissais rien ou presque, si ce n'est la Guerre des boutons... Je ne connaissais pas non plus les circonstances de sa mort qui confirment malheureusement  mon mépris pour  le rôle tenu par certains gradés de l'armée Française lors de la Première Guerre mondiale.

Je trouve que  ton style d'écriture convient particulièrement bien aux sujets affectionnés par Pergaud et son (ton) amour de la nature transparaît bien au fil des pages...

Encore une fois, je suis surprise de te retrouver dans le rôle de la narratrice....

Anne-Roselyne Valois

Lectrice

Vraiment bien. Belle musique des mots.  Très belle et tragique histoire d’un homme, qui ne méritait certainement pas ça.

Martial Dumont, lecteur.

 Que savait-on de l’auteur de la Guerre des boutons ? pas grand-chose, sinon rien. Dominique GROS avec son Histoire d’un amour répare  l’injustice du temps  et de l’oubli. Avec son livre tout en émotion, il nous jette sur les traces d’un  grand écrivain, mais surtout d’un grand homme aux sentiments profonds et à la tragique destinée.  En donnant la parole à sa lumineuse épouse Delphine, l’auteur nous donne à vivre, sans aucun voyeurisme malsain,   l’intensité de cet amour, que le couple Pergaud  partagea jusqu’aux derniers instants des tranchées. Delphine ne guérira jamais de cet amour si puissant,  trop vite avorté dans le tumulte des obus.

Un magnifique livre.

Présent indicatif . M.T

Coup de projecteur sur une femme d’écrivain, modeste et passionnée a qui  Louis Pergaud, son mari,  sut  rendre un hommage  émouvant  avant de  disparaître  dans la terreur des tranchées, il y a cent ans. Du grand amour, servi par une écriture toute en rondeur.

Livres et moi. Jean-Louis Lucain.

Un petit livre, un petit éditeur et un auteur quasiment inconnu mais une oeuvre authentique qui donne envie de  (re)déguster Pergaud. Bravo !

A livre ouvert, Jean-Marie Ostrant

Très belle  cette Histoire d’un amour ! Un livre très réussi ! J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire et à découvrir un homme derrière l’auteur de la Guerre des boutons. Rien a voir avec  celui que j’imaginais. Merci !

Il faudrait penser à  éditer  en numérique…. Votre livre convient tout à fait à une lecture sur tablette…

Le livre électronique, Jean Debard,

 

Voir les commentaires

Isabelle Loredan blog Lecture passion

Publié le

 

Pour tout Franc-Comtois qui se respecte, Louis Pergaud est une icône, tout comme Victor Hugo d’ailleurs, bien qu’à des niveaux différents. Ce joli petit livre est donc paru au printemps, tout juste pour saluer le centenaire de la disparition de Pergaud. Et quel plus bel hommage que ce roman dont la narratrice n’est autre que Delphine Pergaud, elle-même ? Cela donne au texte une puissance et une tendresse toutes particulières qui touchent infiniment le lecteur.

Quel plaisir d’entrer dans l’intimité du couple, sans jamais se sentir voyeur car c’est mené avec subtilité. On apprend beaucoup sur le quotidien de l’auteur, ses petites manies, sa façon d’être en général. Je me suis passionnée pour son parcours littéraire, pour son amitié avec Léon Deubel, l’autre Comtois exilé à Paris, qui partagea l’appartement du couple quelque temps. J’ai senti l’air pur du Haut-Doubs à chaque séjour du couple à Landresse où il allait se ressourcer régulièrement…

Et puis il y a la seconde partie qui débute peu avant la déclaration de guerre. Le départ pour le front, et les lettres quotidiennes. L’auteur s’est imprégné de cette correspondance de guerre de Pergaud pour en retranscrire toute la richesse ainsi que le lien indéfectible qui a uni Louis et Delphine jusqu’au bout. Lui, minimisant ce qu’était son quotidien pour la protéger, elle faisant semblant d’y croire et lui cachant les disparitions de ses amis, pour ne pas que la moindre faiblesse de sa part ne le mette en danger.

J’ai beaucoup aimé la plume de Dominique Gros, toute en finesse, ciselée. Bref, c’est un très beau roman qui mérite vraiment d’être lu et reconnu pour ce qu’il vaut. Un vrai coup de coeur.

Voir les commentaires

Article paru dans la revue des amis de Louis Pergaud

Publié le par dominique

Dominique Gros a eu une excellente idée : écrire la biographie d'un écrivain en prenant le point de vue de sa femme, de la femme qui l'aime et qu'il aime, qui n'est pas écrivain elle-même, mais qui le soutient dans son choix d'écrire, qui l'admire, qui lui donne confiance en lui, ce qui lui redonne la joie de vivre et le temps d'écrire.

Cet amour partagé est indéniable ; les lettres quotidiennes que Pergaud envoie à Delphine pendant la guerre le redisent à l'infini. Delphine Duboz est la femme en compagnie de laquelle Louis Pergaud est devenu romancier et écrivain.

Donc celle qui voit l'oeuvre éclore est bien placée pour raconter la vie de l'écrivain !

   Elle n'a pas sur lui le point de vue de l'historien qui essaie de présenter les faits et les différents aspects de la vie d'un auteur.

   Elle n'a pas seulement le regard fraternel et admiratif d'un biographe homme. Elle a un regard amoureux.

   Et elle fait vivre Louis Pergaud à nos yeux au coeur de leur histoire à tous les deux. Elle ne parle pas seulement de l'activité littéraire de son mari, mais elle parle des joies profondes de leur vie commune ; elle existe aussi près de lui, elle n'est pas une potiche.

Ce point de vue féminin est très bien pris et la lectrice que je suis s'identifie bien à Delphine !

            Delphine, Dominique Gros ne l'a pas connue ; il ne la connaît pas non plus à travers les belles lettres qu'elle écrivait à son mari et qui enchantaient Pergaud, car il n'en reste que fort peu. Il la connaît à travers les lettres que Pergaud lui a écrites.

   Donc cette histoire d'amour est saisie à travers des mots et c'est en romancier que Dominique Gros la raconte, c'est-à-dire avec sa propre vision sur les personnalités de Delphine et de Louis Pergaud. Son livre s'appelle Histoire d'un amour ou le roman de Pergaud : oui, c'est la vie de Pergaud à travers les pensées d'un personnage romanesque, Delphine.

 

            Pourquoi, me direz-vous, ne pas se contenter de la précieuse biographie de Bernard Piccoli Louis Pergaud, comme un arbre en plein vent, où tout ce qui est dit s'appuie sur des faits et des documents?

   Pour s'adresser à un public qui aime lire des histoires, pour faire sentir qui était Louis Pergaud, à travers un roman d'amour, le sien !

   C'est ainsi une biographie d'un nouveau genre. Dominique Gros a pu l'écrire parce qu'il connaît en profondeur la vie de Pergaud, ses livres, son carnet de guerre et sa correspondance.

   Tout est vrai dans son livre, rien n'est inventé, et tout est ressenti !

 

                                                                                                          Françoise Maury

Voir les commentaires